Music in Belgium.net

By Francois Becquart | June 2011

Voici un bluesman quíil va falloir suivre de pres. Chris Bergson est ne New York mais a ÈtÈ ÈlevÈ ‡ Somerville, dans le Massachusetts. En 1995, il revient ‡ Manhattan et forme un groupe tout en assurant des sessions pour le compte de chanteuses jazz comme Annie Ross, Dena DeRose, Sasha Dobson ou Norah Jones. Le jazz cíest bien, mais le blues cíest mieux, et voici Chris Bergson rÈalisant son premier album "Blues for some friends of mine" en 1997, suivi trois ans plus tard par "Wait for spring". NommÈ ambassadeur du jazz pour les USA par le John F. Kennedy Center for the Performing Arts, Bergson tourne en Afrique puis ajoute quelques ÈlÈments pop ‡ son blues sur les albums "Blues" (2003), "Another day" (2005) et son plus gros succËs ‡ ce jour, "Fall changes" (2007), nommÈ album blues de líannÈe 2008 par le magazine Mojo. Ceci place Bergson en bonne position sur líÈchiquier blues international et le chanteur guitariste parcourt les festivals de la planËte en compagnie díartistes comme Hubert Sumlin, Little Sammy Davis, Etta James, John Hammond, Dr. Lonnie Smith, ou Levon Helm.

Avec son nouvel album "Imitate the sun", Chris Bergson devrait continuer ‡ Ètendre son emprise talentueuse sur le monde du blues. AccompagnÈ de son Èquipe traditionnelle composÈe de Jay Collins (saxophones), Matt Clohesy (basse) et Tony Leone (batterie) auxquels síajoutent Bruce Katz (orgue, piano), Kenny Rampton (trompette) et Chris Karlic (saxophone), Bergson a composÈ six titres originaux et repris quatre classiques qui mÈritent toute líattention. "Goiní home" dÈmarre líalbum dans une atmosphËre proche du Band et le formidable "Imitate the sun" síimpose juste aprËs avec un solo de guitare extraordinaire.

Question reprises, Chris Bergson revisite avantageusement "Down in the bottom" d'Howlin' Wolf, "You've been a good old wagon" de Bessie Smith, "Dust my broom" d'Elmore James et "Standing in the doorway" de Bob Dylan. Son piquÈ de guitare et sa voix saline y font des merveilles. DerriËre lui, piano, batterie et saxophones sont ‡ la fÍte et font de "Shattered avenue", "Hello Bertha", "Mr. Jackson" ou "Laying it down in white" de grands moments partagÈs entre blues, funk et ballade tout en force. Avec un artiste comme Chris Bergson, le blues nía pas de soucis ‡ se faire, la relËve est assurÈe.

http://www.musicinbelgium.net/pl/modules.php?name=Reviews&rop=showcontent&id=5000