Blues Station: New York à Tournon d'Agenais (FRANCE)
Publié le 28 janvier 2015 par Tournon Reporter

www.tournon-reporter.com/2015/01/blues-station-new-york-a-tournon-d-agenais.html

"The demonstration is made: this New Yorker has a monstrous talent, on guitar as vocals, but also for writing music and lyrics
expressing thoughts about our time and speaking of life in his city. And it is the blues from which he draws his inspiration. But what makes this artist is his show, the contrasts in moods/finesse. We go from delta blues to modern blues, soul funk, which is not displeasing to the public."

Samedi soir, en vedette de cette 98e Blues Station était programmé un jeune artiste presque inconnu du public européen quoi qu'étant dans le circuit blues depuis déjà plus une demi-douzaine d'années et avec à son actif déjà sept excellents albums. Chris Bergson était en France pour la sortie de son dernier opus enregistré l'an passé en live durant deux soirées de concert au Jazz Standard à Manhattan.

Dès son entrée sur la scène Tournonnaise, Chris Bergson s'adressait à la foule et le band ouvrait sur un morceau qui donnait le ton, soutenu par la féroce batterie de Pat Machenaud. Suivra le titre « The Only One », un véritable régal avec du groove dans la voix, de la rythmique et les riffs ciselés de Chris.

La démonstration était faite, ce New-Yorkais possède un talent monstrueux, à la guitare comme au chant, mais également pour l'écriture des musiques et des paroles qui expriment des réflexions sur notre temps ou qui parlent de la vie dans sa ville. Et c'est bien du blues qu'il tire son inspiration. Mais ce qui caractérise encore plus cet artiste, c'est son show, ses contrastes dans les enchainements des ambiances tout en finesse. On passe du delta blues au blues moderne, de la soul au funk, ce qui n'est pas pour déplaire au public.

Le public Tournonnais eut droit à deux longs sets et gratifiait Chris d’un tonnerre d'applaudissements lorsqu’il interpréta avec douceur, délicatesse et simplicité quelques chansons avec pour seule compagne : sa guitare. Quel beau et bon concert avec cet artiste qui aura sans nul doute son mot à dire dans les décennies à venir!